J-L Triaud : « On connait les postes à renforcer »

Triaud

Invité de la radio « RMC » hier soir, le président Jean-Louis Triaud a été questionné sur le sujet du moment : le mercato !

« Que mon emploi du temps soit bien rempli, c’est beaucoup dire, mais il y a un peu d’activité, oui (rires). Pour le mercato, on a d’abord la volonté de prendre le temps, car nos besoins sont identifiés depuis quelque temps et ils sont, somme toute, assez limités… On a récupéré beaucoup de joueurs revenant de blessures, de prêt, et notre effectif est complet et riche en talent.On connait les postes à renforcer : latéral droit et attaquant. Pour le reste, on a pris Jérémy Toulalan qui sera important, car dans son style de jeu nous avions peu de joueurs de son niveau et que son expérience va bonifier un effectif jeune.  »

« Pour les autres recrues, il est évident que le plus tôt sera le mieux, mais on ne va pas prendre n’importe qui pour remplir les cases. Il faut que le garçon corresponde à nos vœux, rentre dans notre budget etc. Habibou ? C’est marrant, vous êtes déjà les troisièmes à me le demander. Vous avez tous lu L’Equipe, donc vous nous appelez pour savoir… Moi, personnellement, le coach et la cellule ne m’en ont pas parlé, je n’ai jamais entendu ce nom. Si des contacts existaient, j’en aurais été informé. »

Publicités

J-L Triaud : « Je l’ai informé qu’il allait prolonger »

Triaud

Sur l’antenne de Girondins TV, Jean-Louis Triaud a fait le point sur le contrat de Valentin Vada.

« Il lui reste un an de contrat. Je l’ai informé qu’il allait prolonger. Il est sollicité ? Oui tant mieux. Le club c’est tellement investi pour l’amener en Europe et l’intégrer malgré les obstructions de la FIFA… Depuis qu’il a 12 ou 13 ans, le club le pousse, l’accompagne. Il n’a même pas besoin de discuter avec moi, il a l’obligation morale de faire ce qu’on lui demande. »

Retranscription ActuFCGB

Vada

J-L Triaud : « La solution ? M6 se barre et Triaud démissionne »

Présent hier soir sur l’antenne d’RMC, Jean-Louis Triaud a été questionné sur le nouveau post d’Ulrich Ramé. Est-il présent sur le long terme ? « dans tout ce qu’il a entrepris au club depuis son retour, Ulrich a été investit, performant et compétent. Il a un diplôme d’entraîneur et on lui donne la responsabilité de l’équipe une pour les huit matchs qu’il reste. Quand on arrivera à la fin de la saison, on fera le bilan. »

Jean-Louis Triaud toujours président la saison prochaine ? : « Mais non … mais ça aussi, on te dit que je n’ai pas l’enthousiasme qu’il faut changer de président … Je ne regarde pas ça parce que je trouve ça nul, mais les réseaux sociaux, laissez tomber ça (ndlr : les joueurs), ça se retourne contre vous. La solution pour beaucoup, c’est que M6 se barre et que Triaud démissionne. Si avec ça on est champion de France, je le fais demain. »

Retranscription ActuFCGB

Crédit photo : Stéphanie Quèbre
Crédit photo : Stéphanie Quèbre

Jean-Louis Triaud a parlé aux joueurs !

Hier matin, dans le vestiaire, Jean-Louis Triaud s’est adressé au groupe bordelais après une nouvelle défaite sur un score fleuve. Cela aurait duré environ une heure selon le journal L’Équipe. Quelques supporters étaient aussi présents au centre d’entraînement et ont reproché aux joueurs leur manque d’investissements.

Triaud

J-L Triaud évoque la rumeur de rachat !

Questionné sur la rumeur farfelue qui est sortie avant-hier sur un rachat des Girondins, Jean-Louis Triaud a démenti cette « information ». « C’est ma femme qui a trouvé ça sur internet, je ne sais pas d’où ça sort. J’aurais fait visiter le Haillan ? (rires). La conférence de presse ? Ah bé je suis en retard (rires). Il est le bienvenu, mais non malheureusement (rires). »

Gold FM

Triaud

OL-FCGB : Jean-Louis Triaud réagit !

Dans la zone mixte du Parc OL, Jean-Louis Triaud ne s’alarme pas sur la lourde défaite à Lyon (3-0). Pour lui, il reste surtout beaucoup de rencontres à jouer et forcément beaucoup de points à prendre dans un championnat très serré. « Nous avons perdu en prenant une leçon de réalisme. Nous avons mal entamé le match et mal fini. Comme cela, on ne peut pas gagner. Il faut se servir de cela pour corriger ce qui doit l’être et gagner le match de ce week-end. Cela fait deux ou trois ans que cela nous arrive de manquer des occasions de distancer un adversaire. Il reste quatorze matchs et des points à prendre. »

L’Equipe.fr

Triaud